Saint-André-d’Apchon (Loire), église Sainte-Marie-Madeleine

Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine - la Sauvegarde de l'Art Français

Département : Loire (Auvergne-Rhône-Alpes)

Commune : Saint-André-d’Apchon

Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine - la Sauvegarde de l'Art FrançaisL’église est composée d’une nef unique de trois travées voûtée de croisées d’ogives et encadrées au nord et au sud de chapelles latérales.

Une tour clocher de plan carré est accolée au pignon ouest.

Les maçonneries sont en grès et les couvertures en tuiles vernissées sur la nef et en tuiles canales sur les chapelles.

Les charpentes sont à fermes et pannes.

Le bourg de la seigneurie de Saint-André, dépendait du Comté de Forez qui fut rattaché au Duché de Bourbon en 1376.

La paroisse relevait du prieuré clunisien d’Ambierle.

En 1361, Hugues de Lespinasse ordonne à ses héritiers de réparer l’église et de l’améliorer ainsi que l’archevêque de Lyon le demande. Il en résulte l’aménagement à l’est du choeur à pans coupés, et la construction des chapelles latérales à l’entrée du choeur.

EN 1505 une nouvelle chapelle est bâtie au nord par le curé Jean Neyraud et la bnef est entièrement voûtée en 1530. A la même époque sont réalisés les stalles et les vitraux du choeur.

La chapelle seigneuriale au nord du choeur est agrandie d’une travée au XVIIIe siècle.

Des travaux sont à nouveau menés à partir de 1830 avec la construction de deux chapelles supplémentaires au sud-ouest, puis le blanchiment et l’aménagement de l’intérieur de l’église.

 Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine - la Sauvegarde de l'Art Français Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine - la Sauvegarde de l'Art Français Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine - la Sauvegarde de l'Art Français Saint-André-d'Apchon (42) église Sainte-Marie-Madeleine

Les aides de la Sauvegarde :

21/02/2017 13 000 € pour la consolidation des contreforts du choeur et du clocher et reprise des parements du clocher