Montaigu, église Saint-Blaise

Montaigu (39) église Saint-Blaise - La Sauvegarde de l'Art Français

Département : Jura (39)

Commune : Montaigu

Abrité par un clocher sous porche, le portail est encadré par deux paires de colonnettes avec chapiteaux ornés de feuillages et de crochets. Le portail est surmonté d’un tympan nu, orné d’un arc trilobé et d’une voussure brisée.

L’intérieur est constitué d’un ample vaisseau à 5 travées. La voûte est constituée d’ogives s’appareillant autour d’une clef modeste taillée à quatre branches.

Sur la 3ème travée se sont greffées à l’époque classique deux chapelles voûtées d’arrêtes. A la même époque, les fenêtres latérales ont été agrandies et haussées jusqu’à la voûte.

Montaigu (39) église Saint-BlaiseGarni de hauts contreforts, se dressent des étages inégaux, soulignés par des bandeaux. Le dernier niveau possède des baies géminées en plein cintre ou à meneaux de tradition gothique.

Le village de Montaigu est implanté sur la crête d’une montagne, à une altitude de 427 mètres. La silhouette caractéristique de ses maisons et de son église surplombe le bassin de Lons-le-Saunier et les paysages environnants. C’est l’un des sites les plus pittoresques du Jura. Le bourg a une forme allongée déterminée par le relief existant. Il est traversé par une rue centrale. De chaque côté du bourg, les façades des maisons sont situées à l’aplomb d’escarpements plus ou moins abruptes.

Le bourg est constitué du « Grand bourg », qui était entouré de remparts, et du « Petit bourg », situé à l’extérieur des remparts, côté Est, dans le prolongement du « Grand bourg ». Un ancien château était implanté à l’ouest du « Grand bourg ».

L’église est située au centre du village. Elle a été construite sur le rempart, dans la partie orientale du Grand bourg. La disposition de l’église sur le rempart se retrouve dans plusieurs places fortes des Chalon. Une meurtrière est visible sur le pignon Est de l’église. Une porte était située au droit de l’enceinte, au sud-est de l’église. Elle était appelée « porte d’entre les deux bourgs ».

Dans le bourg de Montaigu, le sol est constitué de calcaires et de marnes.

L’église de Montaigu est dédié à Saint Blaise, évêque martyr d’Arménie vers l’an 310. Il ne reste rien de la première église construite vers 1218.

L’église actuelle succède à celle de Chavenay, villa antique toute proche. Au début du XIIIème siècle, Chavenay perd toute activité au profit de ce « mont aigu » qui voit s’élever des constructions importantes. Une entente entre Thibaud, abbé de Baume et le comte Etienne permet à ce dernier d’élever un château à condition qu’il élève aussi une église pour les moines de l’ancien prieuré de Chavenay.

En 1291, Rainaud de Bourgogne accorde une charte de franchise aux habitants de Montaigu.

Cette église, à nef unique, semble avoir été commencée dans le dernier tiers du XIIIème siècle et achevée dans le premier quart du XIVème siècle.

A l’extérieur, le clocher bâti en 1685 succède à un plan ancien très modeste, alors dressé sur le choeur.

Au XVIIe siècle sont aussi réalisées les chapelles latérales entre des contreforts préexistants.

A noter que le compositeur de la Marseillaise, Rouget de l’Isle a grandi dans ce village.

 Montaigu (39) église Saint-Blaise - La Sauvegarde de l'Art Français  Montaigu (39) église Saint-Blaise - La Sauvegarde de l'Art Français

Les aides de la Sauvegarde :

24/01/2017 12 000 € pour la consolidation des voûtes et des arcs déformés