La Sauvegarde de l’Art Français aux Journées Européennes du Patrimoine

La Sauvegarde de l'Art Français

Le descendant du célèbre ornemaniste Cruchet découvre la maison de son ancêtre lors des Journées Européennes du Patrimoine

Pour la première fois, la Sauvegarde de l’Art Français a ouvert ses portes à l’occasion des journées du patrimoine, le 17 septembre. Notre association a la chance d’être installée dans un immeuble de rapport construit dans les années 1850 inscrit au titre des Monuments historiques en 1982. Bâti pour être la vitrine de l’activité de Michel-Victor Cruchet, célèbre ornemaniste du XIXe siècle, l’immeuble abrite encore de nombreux et riches décors.
Alors que des dizaines de personnes se sont succédées pour admirer les salons, notre premier visiteur fut… le propre descendant de Cruchet ! Il nous raconte sa visite.

« Je m’appelle Laurent, j’ai 34 ans. J’habite dans l’Aisne et actuellement, je suis à la recherche de mes ancêtres. Je suis l’arrière-arrière-arrière-petit-fils de Michel-Victor Cruchet de par ma grand-mère paternelle Suzanne, née Cruchet.

J’ai retrouvé sur Internet des informations sur ma famille (acte de naissance, mariage, décès…). Désirant cette année profiter des journées du patrimoine pour découvrir les lieux de vie de mon ancêtre, j’ai programmé la visite proposée par la Sauvegarde en priorité.

C’est avec émotion que j’ai découvert ces lieux qui ont gardé leur prestance de l’époque. J’ai trouvé la visite intéressante avec pas mal d’explications et c’est avec plaisir que j’ai constaté que beaucoup de choses sont faites pour conserver les lieux intacts voire même les restaurer.
J’ai aussi découvert la technique du carton-pierre qui a fait la renommée et la fortune de mon ancêtre. Visiter ces lieux magnifiques fut l’opportunité de connaître la Sauvegarde, dont je ne soupçonnais pas l’existence et qui est pourtant très importante pour le patrimoine français.

Nous avons poursuivi notre journée en nous rendant au cimetière de Montmartre pour rendre visite à Michel-Victor Cruchet, enterré là parmi d’illustres personnes. Nous nous sommes aussi arrêté 3 rue Ballu, qui fût sa dernière demeure. Et nous avons également visité Notre-Dame de Lorette où fût célébré le mariage de Victor-Michel Cruchet, 176 ans plus tôt jour pour jour ! »

Pour en savoir plus :

Paris Bise-art

Michel-Victor Cruchet

 

Michel-Victor Cruchet (1815-1899), sculpteur et ornemaniste célèbre pour sa connaissance des décors anciens et sa capacité à les adapter et à en faire des copies. Il a fait sa renommée à la suite de son père, grâce à ses réalisations en carton-pierre, matériau utilisé pour les moulures et les sculptures (remplacé aujourd’hui par la résine polyuréthane). Entre autres réalisations, il est connu pour les lambris et les décors réalisés pour l’impératrice Eugénie au château de Saint-Cloud, et les nombreux ensembles de mobilier réalisés à Fontainebleau, à Compiègne ou aux Tuileries.

Il construit entre 1846 et 1861 l’immeuble du 22 rue de Douai, une maison d’aspect opulent qui sera à la fois son habitation, son local professionnel (ateliers et magasin d’exposition) et une maison locative. La Sauvegarde de l’Art Français, propriétaire de l’immeuble y occupe l’ancien appartement de Cruchet, entièrement restauré en 2006.

La Sauvegarde de l'Art Français La Sauvegarde de l'Art Français La Sauvegarde de l'Art Français