Nouvelle souscription lancée pour l’église Saint-Joseph de Roubaix !

Le baron Béthune à Roubaix

« Le baron Jean-Baptiste Bethune a fait naître ce lieu avec éclat, nous essayons d’en être les dignes héritiers »
Marie-France Jaskula, présidente de l’association des Compagnons de Saint-Joseph

L’église Saint-Joseph est un exemple exceptionnel et presque unique de l’œuvre du baron Béthune en France. Du plus pur style néogothique flamboyant, tout est fait, selon le désir de son constructeur, pour élever l’âme des fidèles vers le Ciel et rendre gloire à Dieu, selon les principes chers au XIXe siècle finissant : abondance des décors peints et des vitraux, hauteur des espaces, richesse de l’ensemble.

 La ville de Roubaix, consciente de la valeur du patrimoine qu’elle possède, et soucieuse de le transmettre aux générations à venir, à inscrit depuis plusieurs années la restauration de cet édifice emblématique à son budget annuel. Mais le coût est à la hauteur de la qualité de l’édifice et à la mesure des désordres qui le fragilise, puisque près de huit millions d’euros seront nécessaires pour rendre à l’église Saint-Joseph sa splendeur d’antan.

bethune-vitraux eglise saint joseph patrimoine sauvegarde de l'art francaisLe montant serait décourageant si dès le début, la ville de Roubaix ne s’était vue apporter de multiples soutiens, dont celui de la Sauvegarde de l’Art Français, qui a eu à cœur de chercher des mécènes pour ce projet, tout comme l’association des compagnons de Saint-Joseph, en charge de la promotion de l’église. La Drac accompagne aussi la restauration de cet édifice classé en 1994. Après avoir assuré à l’église un système de ventilation et de chauffage pour stopper les effets de l’humidité, une première tranche de travaux, terminée en 2012, a permis la restauration des vitraux et de la couverture, pour un montant de 800 000 €.

Beaucoup de travaux sont encore nécessaires pour consolider les parements, restaurer les décors peints qui se dégradent et remettre aux normes l’électricité. Les travaux seront menés en plusieurs tranches qui s’échelonneront sur 6 à 8 ans.

Réception des travaux des vitraux à découvrir ici :

La nouvelle tranche, prévue pour cette année, s’attache à la restauration des décors peints du chœur, après que la ville ait pris en charge le gros œuvre. Le montant des travaux est estimé à plus de 500 000 €. Une nouvelle souscription est lancée ces jours-ci pour trouver les mécènes qui contribueront non seulement à la restauration de l’église Saint-Joseph, mais par là même, à la mise en valeur de cette ville dynamique à l’identité forte.

Participer à la restauration de Saint-Joseph de Roubaix, c’est enfin et surtout contribuer à la sauvegarde d’un exceptionnel témoin d’une forme d’art qu’il est urgent de redécouvrir et de protéger, tant elle est représentative d’une époque et d’un mode de vie disparus.

Suivez ce lien si vous voulez contribuer à la restauration de Saint-Joseph de Roubaix et n’oubliez pas de préciser l’affectation de votre don !

Téléchargez ici la plaquette des lots de restauration possibles.

 Découvrez le livre Le baron Béthune à Roubaix sur la Tribune de l’Art

 

« D’autant mieux nous serons instruits de la personne et des œuvres du baron Bethune, d’autant notre curiosité sera provoquée à en connaître davantage sur l’art religieux du XIXe Siècle et d’autant mieux nous deviendrons capables de voir les merveilles qui nous environnent et qui nous étaient jusqu’alors, cachées. Ces beautés, devenues alors présentes et profitables pour nous, nous voudrons les conserver et les mettre en valeur pour qu’elles procurent à d’autres les joies qu’elles nous donnent […].« 
Olivier de Rohan Chabot, président de la Sauvegarde de l’Art Français

Cette entrée a été publiée dans Archives.