Historique

La Sauvegarde de l’Art Français est l’une des plus anciennes sociétés de sauvegarde du patrimoine français. Elle a été créée en 1921 par Édouard Mortier, duc de Trévise pour empêcher la destruction et la vente à l’étranger d’éléments de notre héritage historique et artistique.

Elle est au service du patrimoine depuis 80 ans. Depuis le legs, en 1972, d’Aliette de Rohan Chabot, marquise de Maillé, elle se consacre principalement à aider des communes et des propriétaires privés à sauvegarder les églises et les chapelles en péril.

Elle a été reconnue d’utilité publique en 1925.

La Sauvegarde de l’Art Français a bénéficié du concours de personnalités éminentes, telles que Jean Hubert, membre de l’Institut, premier président du Comité d’Action, et le général Charles de Cossé-Brissac.