En 1966 la Marquise de Maillé lance un appel vibrant contre la destruction du mobilier ancien des églises réalisé par les curés affectataires

Comblot - intérieur église sauvegarde art français- patrimoine mobilierHistoire de la Sauvegarde

Les églises forment un exceptionnel recueil d’informations historiques sur les pratiques religieuses en France depuis des siècles. Les différentes réformes liturgiques qui ont marqué l’histoire de l’Église catholique ont ordonné à la construction et à l’aménagement de mobilier et de décors spécifiques, qui se sont souvent superposés dans nos petites églises de campagnes.

Après le Concile de Vatican II, un vaste mouvement de réaménagement des églises a été réalisé en France, souvent sans discernement et avec excès.

La marquise de Maillé, sensible à l’art religieux, s’est élevée en 1966 contre ces pratiques.

« Tous les français, catholiques ou non, déplorent l’œuvre néfaste qu’un clergé novateur accomplit dans nos églises et qui amène à les vider une à une de tout ce que des siècles de ferveur et d’art y avaient accumulé. Devant ces ravages, la Sauvegarde de l’Art Français signale avec douleur le caractère abusif de déprédations que désapprouvent les hautes autorités religieuses et qui tombent sous le coup…

Lire la suite

Cette entrée a été publiée dans Archives.