Lien

Garigny (18) - Eglise Notre-Dame

Département : Cher (Centre)

Commune : Garigny

Plan Garigny (18) - Eglise Notre-Dame - La Sauvegarde de l'Art FrançaisL’église s’ouvre par un portail (classé au titre des monuments historiques en 1913) en arc plein cintre formé de trois rangs de claveaux moulurés. Au-dessus de ce portail, un autre larmier est orné de figures en relief. La nef est couverte de lambris de chêne formant berceau et fixés sur la charpente. Les chapiteaux sur la nef et le transept sont ornés de sculptures romanes (Jonas recraché par la baleine ; personnages avec serpent…). Une litre funéraire est encore visible en plusieurs endroits

L’histoire de l’église a été marquée par quatre grandes périodes:

  • XIIIème siècle : Le plan adopte une nef unique, couverte par une charpente en bois et se terminant par chevet à abside centrale voûtée en pierre,
  • XVIème siècle : agrandissement du chœur : transformation du chevet absidial en chevet plat. Construction d’une chapelle latérale au sud à la même époque, voûtée d’ogives,
  • après 1738 : embellissement intérieur, commande du tableau du maître autel, création de la voûte lambrissée,
  • Au XIXème siècle, l’architecte Guillard dessine la chapelle néo-gothique et modifie la sacristie.

Notre-Dame possède une belle peinture à huile sur toile du XVIIIème siècle inscrite au titre des objets représentant l’Assomption de  la Vierge, ainsi qu’une statue de Saint-Jean Baptiste classée du XVIème siècle.

http://www.leberry.fr/garigny/2012/07/09/trois-uvres-dart-restaurees-dans-leglise_1216946.html

Garigny (18) - Eglise Notre-Dame Garigny (18) - Eglise Notre-Dame Garigny (18) - Eglise Notre-Dame Garigny (18) - Eglise Notre-Dame

Les aides de la Sauvegarde :

21/02/2017 10 000 € pour la restauration de la flèche, du beffroi, des maçonneries et drainages.