Conques-sur-Orbiel, église Notre-Dame de la Gardie

Conques-sur-Orbiel (11) église Notre-Dame de la Garde - Photos 2017 La Sauvegarde de l'Art Français

Département : Aude (11)

Commune : Conques-sur-Orbiel

Conques-sur-Orbiel (11) église Notre-Dame de la Garde - Photos 2017 La Sauvegarde de l'Art FrançaisIl s’agit en réalité d’une chapelle de dévotion, composée d’une nef unique de 5 travées, d’un transept et d’un choeur à pans coupés. Un clocher à une arcade surmonte le porche d’entrée, située à mis hauteur de la nef, le long de la façade sud. Les toits sont couverts de tuiles plates, et les murs sont en moellons enduits et des voûtes d’ogives recouvrent la nef.

La chapelle, située sur un promontoire, a été fondée au XIIIe siècle. Elle a été bâtie entre 1253 et 1270 à la suite du voeu du chevalier d’Hautpoul, viguier du Comte de Toulouse qui avait promis de bâtir un édifice en l’honneur de Notre-Dame s’il revenait sain et sauf de la croisade.

Elle est bâtie notamment avec les pierres du château de la Gardie, détruit en 1209 par Simon de Montfort. La chapelle est ensuite détruite par le Prince Noir en 1355 puis à nouveau entre 1432 et 1436 par des bandes de brigands. Elle est reconstruite en 1550 et à nouveau détruite lors des guerres de religion, puis reconstruite en 1633 puis agrandie au XIXe siècle (un capitaine de Conques ayant à son tour fait le voeu d’y ajouter une cinquième travée s’il revenait sain et sauf de la guerre d’Espagne en 1808).

Entre 1909 et 1911, à la chapelle et à l’église se manifestent des apparitions de figures humaines sur les hosties, ce qui entraîne un redoublement de foi et de nombreux pèlerinages. Elle est la seule chapelle dédiée à Notre-Dame de tout le Cabardès et est ouverte lors des fêtes mariales.

Conques-sur-Orbiel (11) église Notre-Dame de la Garde - Photos 2017 La Sauvegarde de l'Art Français Conques-sur-Orbiel (11) église Notre-Dame de la Garde - Photos 2017 La Sauvegarde de l'Art Français Conques-sur-Orbiel (11) église Notre-Dame de la Garde - Photos 2017 La Sauvegarde de l'Art Français

Les aides de la Sauvegarde

30/05/2017 7 000 € pour la restauration du toit et des réseaux d’écoulement des EP