Cherreau (Sarthe), église Saint-Symphorien

Cherreau (Sarthe) église Saint-Symphorien- 2017- La Sauvegarde de l'Art Français

Département : Sarthe (72)

Commune : Cherreau

L’église est formée d’une nef charpentée prolongée d’un choeur et dotée d’une voûte lambrissée.

Cherreau (Sarthe) église Saint-Symphorien- 2017- La Sauvegarde de l'Art Français

Plan : Bernard Ruel, architecte du patrimoine

Un bas-côté au dus de la nef est suivi d’une chapelle sous clocher charpenté, vis à vis duquel se trouve une chapelle formant ainsi un faux transept. Une seconde chapelle est située au nord du choeur tandis qu’au sud de celui-ci, une tour, dite de l’horloge, s’élève, encadrée de hauts contreforts à retraits.

Les couvertures sont en tuiles plates et en ardoises pour le clocher, les murs de moellons enduits.

Cette église remonte à la fin du XVe ou du début du XVIe siècle. Les chapelles datent des années 1530-40. Un riche mobilier et d’importants lambris sont ajoutés au XVIIIe siècle. La tour de l’horloge et la flèche sont bâties entre 1897 et 1899. Les figures du pignon et les gargouilles sont réalisées par Gaullier au XIXe.

Cherreau (Sarthe) église Saint-Symphorien- 2017- La Sauvegarde de l'Art Français  Cherreau (Sarthe) église Saint-Symphorien- 2017- La Sauvegarde de l'Art Français

Les aides de la Sauvegarde :

21/11/17 15 000 € pour la restauration du clocher et des maçonneries de toutes les façades, et des couvertures et chéneaux des chapelles