Archives pour la catégorie Oise

Séry-Magneval (Oise), église Saint-Pierre et Saint-Michel

Séry-Magneval (60) - Eglise Saint-Pierre et Saint-Michel

Département : Oise (Hauts de France)

Commune : Séry-Magneval

Séry-Magneval (60) - Eglise Saint-Pierre et Saint-MichelL’église Saint-Pierre et Saint-Michel se compose d’une nef unique (de 3 vaisseaux à l’origine), d’un transept débordant, d’un chœur à chevet plat, un triplet et une sacristie accolée au bras Nord du transept. La nef est plafonnée, le transept et le chœur sont voûtés en pierre sur diagonaux. L’église conserve des traces de décors peints (XIIème, XIIIème, XVIème et XVIIIème siècle).

L’église fut construite vers 1200, du vivant du premier seigneur de Séry, Thibaut de Séry. Dès le milieu du XIIIème siècle, la seigneurerie passe à la famille de Coudun. La nef romane a été exhaussée et modifiée au 16ème siècle d’un vaisseau transversal flanqué au Nord d’une vis d’accès au comble, d’un chœur à chevet plat élevé au XIIIème siècle (remplaçant l’abside et les absidioles romanes). Les parties hautes du XVIème siècle ont été reprises durant la seconde moitié du XVIIIème siècle.

L’église a bénéficié d’un entretien régulier jusqu’en 1793 : un ouragan arrache la toiture du chœur, le haut du clocher s’effondre entraînant probablement l’effondrement de la toiture de la nef. La messe semble dès lors  se tenir dans un des bas-côtés, le reste étant jugé inhabitable. L’état de la sacristie qui nécessitait déjà en 1789 une reconstruction complète que les événements révolutionnaires empêchèrent, est probablement à l’état de ruine. La sacristie a été reconstruite en 1840. La nef a perdu ses bas-côtés entre 1819 et 1836.

Le clocher dont le pignon est daté de 1824, porte une puissante croisée, destinée à supporter un clocher important. Il a été arrasé au XVIIème siècle.

Séry Magneval (60) - Eglise saint-Pierre et Saint-Michel choeur intérieur -Séry-Magneval (60) - Eglise Saint-Pierre et Saint-Michel extérieur sudSéry-Magneval (60) - Eglise Saint-Pierre et Saint-Michel extérieur sudSéry-Magneval (60) - Eglise Saint-Pierre et Saint-Michel

Les aides de la Sauvegarde :

21/02/2017 10 000 € pour la restauration des maçonneries extérieures et intérieures de la nef.

Ménévillers, église Saint-Léonard

Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français

 

Département : Oise (60)

Commune : Ménévillers

L’église de Ménévillers est une des plus anciennes du canton, elle est bâtie en pierres et recouverte d’un toit d’ardoises. Les fonts baptismaux datent du XIIème siècle et sont classés.

Le chœur de l’église tient d’un côté au presbytère et de l’autre à une ancienne ferme de l’abbaye. Le portail date de 1660. Il est cintré et surmonté d’une acolade au dessus de laquelle un oculus.

Les baies situées au sud sont des ogives simples datant du XVIème siècle.

Carré et remanié, sans ornements, le chœur est relativement petit, il serait dans l’origine d’une simple chapelle.

Le clocher de style roman, de plan carré, est ouvert sur ses 4 faces de 2 baies géminées et cintrées, aux chapiteaux sculptés. La corniche est formée d’arcades inscrivant des contre-corbeaux aigus (ornements en saillie) et appuyé sur des corbeaux plats à dessins variés.

A l’intérieur de l’église on remarque deux pierres tombales, dont une datant de 1635. Il est difficile de déchiffrer les inscriptions effacées par le temps. Sur l’une d’elle on lit : « cy gist et repose le corps de défunt Antoine Prév.. est décédé âgé de 47 ans… »

Cette église d’époque romane (clocher, fonds baptismaux) a été remaniée (et/ou agrandie) au XVIIe siècle notamment par l’ajout du portail cintré et décoré d’une accolade surmonté d’un oculus.

Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art FrançaisMénévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français Ménévillers (Oise), église Saint-Léonard- La Sauvegarde de l'Art Français

Les aides de la Sauvegarde

04/10/2016 15 000 € pour la restauration du clocher

Heilles, église Saint-Martin

Heilles (60) - Eglise Saint-Martin

Commune: Heilles

Département: Oise (60)

Heilles (60) - Eglise Saint-MartinL’église Saint-Martin se compose d’un nef lambrissée de bois précédée d’un porche. Un clocher roman à corniche beauvaisine surmonte la croisée du transept, voûtée en pierre. Les bras Nord et Sud du transept sont respectivement des chapelles dédiées à la Vierge et à saint Claude, voûtées en plâtre au XIXème siècle.
Un chœur gothique de deux travées à chevet polygonal à 5 pans termine l’édifice à l’Est. La couverture est en tuiles plates, exceptée la flèche en pavillon, en ardoises. Les murs sont bâtis en craie de pays avec des pierres de tailles plus dures. Une sacristie est accolée à la partie Nord du chœur. Les vestiges d’un collatéral au Nord se devinent aux trois arcades du mur gouttereau.

1193 : construction de l’église dont la cure relève du chapitre Saint-Michel de Beauvais
XVIème siècle: modifications avec probable suppression d’un bas-côté nord et construction ou modification des chapelles nord et sud.
XVIIIème siècle: embellie grâce aux largesses du comte de Noailles (1753 : baptême de la cloche ‘Anne’)
XIXème siècle: décor intérieur (voûtes en plâtre du transept, chapelle de la Vierge et rosace), vitraux.
Après 1900: transfert du cimetière loin de l’église.

Heilles (60) - Eglise Saint-Martin Heilles (60) - Eglise Saint-Martin Heilles (60) - Eglise Saint-Martin Heilles (60) - Eglise Saint-Martin

Heilles (60) - Eglise Saint-Martin

 

Les aides de la Sauvegarde

07/06/2016 15 000 € octroyés pour l’assainissement, la restauration des soubassements et des contreforts, la réfection de la couverture du clocher en ardoise, pose d’un paratonnerre, réfection de la couverture de l’escalier d’accès au comble en pierre, reprise de la couverture du pan Est du bras Sud du transept en tuiles, restauration de la chambre des cloches.

Lhéraule, église Saint-Claude

Lhéraule (60) - église Saint-Claude

Département : Oise (60)

Commune : Lhéraule

Lhéraule (60) - église Saint-ClaudeL’église Saint-Claude se compose d’une nef unique précédée à l’Ouest d’un narthex construit en briques, composé d’une sacristie au Nord et d’un débarras au Sud. A l’Est, le choeur est à chevet à trois pans coupés. La couverture est en tuiles plates sur la nef et en ardoises sur le narthex.

Un clocher avec une courte flèche d’ardoises, charpenté, sépare le volume de la nef par le milieu. Les murs de l’église sont en moellons de grès.

L’église remonte probablement au XVIIème siècle (la date de 1623 est donnée par la Société des Antiquaires de Picardie) mais a été très remaniée au XIXème siècle (le narthex, le mobilier…).

Lhéraule (60) - église Saint-Claude Lhéraule (60) - église Saint-Claude

 

 

 

 

Les aides de la Sauvegarde :

02/02/2016 20 000 € pour la restauration des maçonneries des parties Nord, Sud et du chevet ; et de la couverture du clocher avec pose d’un paratonnerre.

Mont-l’Evêque, chapelle du château

Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château

Département : Oise (60)

Commune : Mont-l’Evêque

L’histoire du château remonte au XIIIème siècle (tours occidentales) : il est alors propriété des évêques de Senlis, depuis le don en 1214 par Philippe-Auguste au chancelier Guerin.
Le château est repris aux XVIIème et XVIIIème siècles avec le souci du confort d’une demeure de plaisance.
Le 3 mai 1810 : L’Empereur concède à Joseph-Xavier Delfau de Pontalba le titre de baron avec la dotation du château de Mont-l’Evêque.
1820-1830 : le château est remanié par son fils Célestin et son épouse Micaela Almonester y Roxas, dans le style « troubadour ».
La chapelle est construite à partir de 1850, en réutilisant le décor gothique du maître-autel de la chapelle des Grands Carmes de Metz. Il pourrait être considéré symboliquement comme un monument expiatoire dans la mesure ou il a été construit au moment du retour de Micaela Almonester qui avait divorcé de Célestin après que son père ait tenté en 1834 d’assassiner sa belle fille à coups de pistolets.
XXème siècle : le château est peu à peu abandonné pendant trente ans et livré au pillage, jusqu’à ce jour, où l’actuel baron de Pontalba y est revenu pour l’habiter. Le château est presque sauvé mais la chapelle menace ruine.

L’église des Grands Carmes a été consacrée en 1415 et est due à la libéralité des ducs de Lorraine. Transformée en caserne après la Révolution puis partiellement démolie, l’intérêt de son décor est signalé par l’administration impériale à Alexandre Lenoir en 1806. Ce dernier (conseiller de l’Impératrice pour ses collections) le fit démonter en vue de l’installer comme fabrique pittoresque à la Malmaison. Cela n’aboutit pas et le décor resta dans des caisses.
En 1850, le décor est vendu en 2 lots, le premier au baron Taffin d’Heursel pour son château de Goeulzin (aujourd’hui disparu) et l’autre par le baron de Pontalba.  L’architecte Ancelet l’achève, mais il en est peut-être aussi le concepteur initial.

Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château Mont-l'Evêque (Oise) - Chapelle du château

Les aides de la Sauvegarde :

15/12/2015 6000 € octroyés pour les travaux de sauvetage par étaiement et reprise ponctuelle de maçonnerie et étanchéité provisoire.

Ormoy-Villers, église Saint-Martin

Ormoy-Villers (60) - église Saint-Martin, pignon sud de la chapelle, avant travaux

Ormoy-Villers (60) – église Saint-Martin, pignon sud de la chapelle, avant travaux

Département : Oise

Commune : Ormoy-Villers

Ormoy-Villers (60) - église Saint-Martin, plan au sol

Ormoy-Villers (60) – église Saint-Martin, plan au sol

L’église saint-Martin est composée d’une nef avec un bas-côté au Sud, de deux travées de chœur voûtées d’ogives, à chevet plat. Au Sud, un collatéral de mêmes dimentions que le chœur et plus large que le bas-côté de la nef flanque le chœur.
Une sacristie est adossée sur la 2ème travée de la nef. La nef semble voûtée en plâtre.
L’église n’a pas de clocher.

Le chœur est la partie la plus ancienne : il remonte au XIIème siècle. Il correspond à l’ancienne chapelle féodale de la demeure du chevalier Colard d’Ormoy qui a été détruite en 1358 pendant la Jacquerie. La nef a été construite au XVème siècle. A la fin du XVIème siècle, le chœur est restauré : édification des fenêtres flamboyantes.

Ormoy-Villers (60) - église Saint-Martin, baies de la façade nordOrmoy-Villers (60) - église Saint-Martin, vue du choeurOrmoy-Villers (60) - église Saint-Martin, façade ouest (avant travaux 2015)Ormoy-Villers (60) - église Saint-Martin, vue de la nef vers le choeur

Les aides de la Sauvegarde :

29/09/15 5000 € pour la restauration de la charpente et de la couverture du bas-côté sud et du versant ouest du collatéral sud du chœur.

Montiers, église Saint-Sulpice

Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine

Département : Oise

Commune : Montiers

Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoineEglise composée d’une nef lambrissée de 4 travées avec deux bas-côtés. Une tour-clocher est adossée au mur nord de la nef au niveau des 3e et 4e travées. Deux larges travées de transept voûtée d’ogives sont séparées d’un chœur formé d’une abside semi-circulaire, par un mur de parpaing. Une sacristie est adossée au mur sud du chœur. Les murs sont faits de pierres calcaire, les couvertures sont en tuiles plates tandis que la tour-clocher est recouverte d’un essentage en ardoises à partir du 3e niveau jusqu’au toit.

Antoine de Warmaise, époux de Marie de Sorel, est seigneur de Monthiers en 1514.

Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoineMontiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoineMontiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoineMontiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine  Montiers Oise église Saint-Sulpice sauvegarde de l'art Francais, patrimoine

Les aides de la Sauvegarde

27/01/15 25 000 € octroyés pour la protection des maçonneries et couvrement du chœur.

Autheuil-en-Valois – Eglise de l’Ancien Prieuré Notre-Dame

Autheuil-en-Valois - Eglise de l'Ancien Prieuré Notre-Dame

Département : Oise ( 60 )

Commune : Autheuil-en-Valois

Télécharger la notice de l’Édifice
Image Image Image Image

Image Image Image Image Image

Les aides de la Sauvegarde

26/03/84 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
26/03/84 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
30/05/85 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
29/10/87 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
28/02/89 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
27/03/90 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
27/05/93 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre
30/05/96 Don octroyé pour des travaux de gros œuvre