Archives pour la catégorie Actualités

Le Département du Calvados met le patrimoine bâti à l’honneur

Affiche - Bouge ton patrimoine - 4 dec 17 - La Sauvegarde de l'Art FrançaisLundi 4 décembre, le Conseil Départemental du Calvados a organisé aux Archives une journée d’étude et d’information intitulée « Bouge ton patrimoine ». L’objectif étant de permettre aux associations du patrimoine qui s’investissent dans le territoire calvadosien de se rencontrer et d’échanger bonnes recettes et informations autour de leur sujet de prédilection.

3 tables rondes ont ponctué la journée. La première autour de la question : « Quelles ressources pour faire restaurer son patrimoine? » durant lesquels différents projets de restauration d’édifices, en particulier d’églises rurales, ont été évoqués.

Les deux tables rondes de l’après-midi ont été davantage axées sur la mise en réseau des acteurs du patrimoine et l’animation autour de celui-ci.

Un espace d’exposition a permis aux associations de montrer leur savoir-faire. La Sauvegarde, représentée par son correspondant pour le Calvados, Gérard Allenbach était en bonne place pour évoquer les 43 églises déjà aidées dans ce département. Les participants ont manifesté un grand intérêt pour l’action de la Sauvegarde et notre correspondant a été assailli de questions!

Pour en savoir plus : Site du Département

Découvrez les interventions !

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités et avec le mot-clé .

Comité de fin d’année : 206 000 € pour 16 édifices

Comité-noel-17-reduite

 

Le comité de la Sauvegarde s’est réuni pour la dernière fois cette année, le 21 novembre. De nombreuses demandes ont été étudiées, parmi lesquels 16 ont pu bénéficier d’un don de la Sauvegarde, pour un montant total de 206 000 €.

Le coup de coeur du comité a été pour l’église Notre-Dame du Mont-Carmel à Carcassonne, propriété du diocèse et témoin presque unique de l’art carmélitain médiéval.

Les églises soutenues sont les suivantes :

 

Bretagne

Pleudaniel (Côtes-d’Armor) – Chapelle Notre-Dame de Goz-Iliz

 

Bourgogne-Franche-Comté

Cirey (Haute-Saône) – Église Saint-Maurice  I.S.M.H. le 24/01/1944

 

Centre

Lacs (Indre) – Chapelle de Cosnay         I.S.M.H. le 16/06/2003

 

Hauts-de-France

Warhem (Nord) – Église Notre-Dame de l’Assomption

Lebiez (Pas-de-Calais) – Chapelle Saint-Hubert

Bailleul-le-Soc (Oise) – Eglise Saint-Denis

 

Normandie

Crasville (Eure bis) – Église Saint-Martin

Quettreville-sur-Sienne (Manche) – Église        I.S.M.H. le 21/10/1970

Essay (Orne) – Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

 

Nouvelle-Aquitaine

Saint-Sixte (Lot-et-Garonne) – Église des Mariniers       I.S.M.H. le 07/01/1926

Cahuzac (Lot-et-Garonne) – Église Saint-Martin        I.S.M.H. le 03/09/2012

 

Occitanie

Carcassonne (Aude) – Église Notre-Dame du Mont-Carmel         I.S.M.H. le 29/10/2014

Saint-Jean-pla-de-Corts (Pyrénées-Orientales) – Église Saint-Jean-Baptiste

 

Pays de la Loire

Cherreau (Sarthe) – Église Saint-Symphorien       I.S.M.H. le 16/02/1926

Noyen-sur-Sarthe (Sarthe) – Chapelle du château de Montabon

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités et avec le mot-clé .

Grand prix Pèlerin 2017 : la Sauvegarde récompense deux projets

Le Pèlerin magasine a créé en 1990 le concours « un patrimoine pour demain » pour la restauration et la mise en valeur d’édifices et d’oeuvres d’arts, ainsi que de talents qui « inscrivent chacun de nous dans une histoire commune ».

La Sauvegarde a rejoint le concours en 2013 en finançant le prix de la transmission et du partage voulant ainsi mettre en valeur l’implication des petites communes rurales et des associations locales pour le sauvetage de leurs églises.

Cette année, la Sauvegarde s’est intéressée à l’église Saint-Hilaire, située à Brigueil-le-Chantre dans la Vienne. Cette église du XIIe siècle recèle de nombreux trésors dont d’intéressantes peintures murales cachées sur les enduits récents. Le projet de restauration comprend l’assainissement de l’église et la restauration des vitraux, pour permettre ensuite la mise en valeur de ces peintures.

Pour en savoir plus sur l’église Saint-Hilaire, cliquez ici.

Cette année, pour la première fois, la Sauvegarde a souhaité proposer un deuxième prix, pour récompenser la restauration d’une oeuvre d’art de qualité. Le Prix du Plus Grand Musée de France, pour cette première édition, est remis à deux jeunes organistes passionnés, engagés dans la restauration du grand orgue de l’abbatiale Saint-Michel à Saint-Mihel dans la Meuse.

Durant plus d’un an, Joël Laisse et Vivian Houzelot ont consacré leur temps libre au dépoussiérage de chacun des tuyaux de l’orgue, un préalable à une restauration plus poussée, à laquelle le prix du Pèlerin participera.

 

Cinq autres prix ont été remis lors de la cérémonie qui a eu lieu au musée Guimet le 6 novembre dernier, sous le parrainage de Franck Ferrand.

  • le Prix « ensemble pour le patrimoine » qui a récompensé la restauration de la chapelle Notre-Dame de la Clarté dans le Finistère
  • le Prix Pèlerin du public en faveur de l’église de Villevenard en Champagne
  • le Prix Pèlerin des croix et chemins pour la poutre de gloire et son Christ situés dans l’église de Saint-Haon-le-Châtel dans la Loire
  • le Prix Pèlerin des médias décerné au retable Notre-Dame du Rosaire décerné à la commune de Conques-sur-Orbiel dans l’Aude
  • et le Prix Pèlerin du jeune artisan d’art, en faveur de Fanny Burlet, restauratrice du patrimoine textile étudiant à l’école Lesage.

Pour en savoir plus sur le Grand Prix Pèlerin du Patrimoine, cliquez ici

Grand prix pèlerin du patrimoine 2017

Réalisation de Fanny Burlet, étudiante en restauration de textiles et broderies à l’Ecole Lesage et lauréate du prix du jeune artisan d’art du Pèlerin en 2017

25 édifices aidés au comité d’automne

Trombi comité 3 oct 17

Lors de son comité du 3 octobre 2017, la Sauvegarde de l’Art Français a donné 164 000 € pour permettre la restauration de 25 édifices, dans toute la France (n’hésitez pas à cliquer sur les noms pour voir les fiches).

Les édifices retenus sont les suivants :

Auvergne-Rhône-Alpes

Carlat (Cantal) – Oratoire I.S.M.H. le 09/10/1969
Murat (Cantal) – Église Notre-Dame des Oliviers I.S.M.H. le 07/10/1991
Sainte-Croix (Drôme) – église-temple Sainte-Croix

Bourgogne-Franche-Comté

La Tour-du-Meix (Jura) – Église Saint-Christophe  I.S.M.H. le 19/11/1946
Neuffontaines (Nièvre) – Chapelle Saint-Pierre-aux-Liens de Mont-Sabot  I.S.M.H. le 08/04/1987
Saint-Moré (Yonne) – Église Saint-Modéré

Centre

Baugy (Cher) – Église Saint-Martin
Juranville (Loiret) – Église Saint-Martin-et-Saint-Fiacre  ISMH 20/08/1974
Vrigny (Loiret) – Église Notre-Dame-de-l’Assomption

Grand-Est

La Motte-Tilly (Aube) – Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul I.S.M.H. le 27/07/1962
Praslin (Aube) – Église Saint-Parres  I.S.M.H. le 29/05/1926
Flines-lez-Mortagne (Nord) – Église Saint-Martin

Hauts-de-France

Beaudéduit (Oise) – Église Saint-Jean-Baptiste

Normandie

Almenêches (Orne) – Abbatiale Sainte-Opportune I.S.M.H. le 25/03/1993
La Saussaye (Eure) – Église Saint-Martin-la-Corneille
Mesnil-sous-Vienne (Eure) – Église Saint-Aubin
Monthuchon (Manche) – Eglise Saint-Martin
Sainte-Foy-de-Montgommery (Calvados) – Église Sainte-Foy
Saint-Aubin-sur-Mer (Seine-Maritime) – Église Saint-Aubin

Nouvelle-Aquitaine

Dévillac (Lot-et-Garonne) – Église Saint-Barthélemy
Guéthary (Pyrénées-Atlantiques) – Église Saint-Nicolas  I.S.M.H. le 03/08/2001

Occitanie

Goudourville (Tarn-et-Garonne) – Église Saint-Julien-de-Brioude I.S.M.H. le 31/05/1927
Montesquieu-des-Albères (Pyrénées-Orientales) – Église Saint-Saturnin I.S.M.H. le 03/04/1984
Pradelles-en-Val (Aude) – Chapelle Sainte-Madeleine de Commelles

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Crots (Hautes-Alpes) – Église Saint-Laurent  I.S.M.H. le 04/09/1978

Cette entrée a été publiée dans Actualités et avec le mot-clé .

La Sauvegarde dans l’Yonne, à la rencontre du patrimoine religieux du Vézelien

asquins cimetière Vézelay

Asquins (89), vue prise depuis le cimetière de Vézelay

Le 16 octobre dernier, une délégation de la Sauvegarde de l’Art Français s’est rendue à Vézelay pour y rencontrer les acteurs locaux du patrimoine. Cette réunion départementale est la troisième organisée cette année, après une rencontre dans l’Aube en décembre 2016, et une rencontre dans l’Eure au mois de juin dernier.

Les 18 communes composant l’écrin naturel et pittoresque de Vézelay constituent le plus grand espace protégé de Bourgogne au titre de la loi de 1930. Ce territoire fait l’objet d’une Opération Grand Site, portée par le Conseil Départemental de l’Yonne. Dans ce cadre, le programme d’action a relevé parmi ses orientations la préservation, la restauration et la valorisation du patrimoine architectural.

Le caractère exceptionnel de ces lieux d’histoire et de mémoire a été reconnu à deux reprises par l’UNESCO. C’est dans ce contexte, que l’ensemble du Vézelien a été retenu par l’UNESCO comme zone tampon autour de Vézelay.

En périphérie de cette ancienne abbaye, l’action de la Sauvegarde de l’Art Français a été particulièrement significative et décisive pour les églises et chapelles du Vézelien, soit réels chefs d’oeuvre architecturaux, soit simples églises de campagne. Depuis 1976, l’association a soutenu la restauration de 116 églises dans l’Yonne avec un montant global de plus de 2 millions d’euros versés. Nombre d’opérations n’auraient pu être engagées sans cette aide fondamentale… 

L’équipe parisienne a été accueillie par le sous-préfet d’Avallon et Mme Humbert, correspondante de la Sauvegarde de l’Art Français dans l’Yonne et ingénieur à l’Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine de ce département, pour un temps de rencontre et d’échange, suivi de la visite de l’église Saint-Jacques d’Asquins. 

 

La Sauvegarde aide 15 édifices pour 109 000 € lors de son comité de mai

Tromboniscope-2fev2017

 

Lors de son comité du 30 Mai 2017, la Sauvegarde de l’Art Français a donné 109 000 € pour permettre la restauration de 15 églises, dans toute la France (n’hésitez pas à cliquer sur les noms des églises pour voir leurs fiches).

Les édifices retenus sont les suivants :

Normandie
Plumetot (Calvados) – Église Saint-Samson                                                         I.S.M.H. le 16/05/1927
Mainneville (Eure) – Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul
Barville (Orne) – Église Notre-Dame de la Nativité

Occitanie
Conques-sur-Orbiel (Aude) – Église Notre-Dame de la Gardie

Nouvelle-Aquitaine
Saint-Avit-de-Tardes (Creuse) – Église Saint-Avit                                                   I.S.M.H. le 15/10/1963
Payroux (Vienne) – Église Notre-Dame                                                                    I.S.M.H. le 08/12/1950

Grand-Est
Celles-sur-Ource (Aube) – Église Sainte-Marie-Madeleine
Bouranton (Aube) – Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul
Soulières (Marne) – Église Saint-Martin

Bourgogne-Franche-Comté
Fresnes (Côte-d’Or) – Église Saint-Pierre et Saint-Paul                                          I.S.M.H. le 03/11/1925

Pays de la Loire
Grez-en-Bouère (Mayenne) – Chapelle Saint-Jacques-le-Majeur

Centre
Beaulieu (Indre) – Église Saint-Nicolas                                                                    I.S.M.H. le 14/04/1998
Clémont (Cher) – Église Saint-Etienne                                                                     I.S.M.H. le 28/12/1928
Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) – Église Saint-Pierre-ès-Liens

 

La restauration de la collégiale de Vitry-le-François

Vitry-le-francois (51) collégiale Notre-Dame de l'Assomption - La Sauvegarde de l'Art Français

Le 9 mai dernier avait lieu à la Sauvegarde une présentation de la restauration de la collégiale Notre-Dame de l’Assomption de Vitry-le-François (Marne) par François Chatillon, Architecte en chef des Monuments Historiques en charge des travaux. Celui-ci a notamment travaillé à la restauration de l’abbaye de Royaumont.

Cet imposant édifice fait l’objet d’un programme de travaux pluriannuel depuis janvier 2016.
La tranche ferme, qui s’est terminée en février 2017 concernait la restauration de la tour nord du massif occidental ; la tranche en cours implique la tour sud et la troisième tranche la partie centrale de la façade occidentale.

François Châtillon, Architecte en chef des Monuments historiques

François Châtillon, Architecte en chef des Monuments historiques

Grâce à de nombreuses illustrations, M. Chatillon a exposé les problèmes techniques auxquels il a été confronté au cours du chantier. La stabilité du lanterneau, constitué d’une « cage » totalement armée, a été en particulier un défi majeur. Le nettoyage des pierres a été effectué par microgommage, certaines trop altérées ont été remplacées en tiroir par incrustation.

Une baie a été réouverte en façade nord et les tables en plomb remplacées.

La taille imposante de la corniche a aussi posé de nombreuses difficultés. Le système d’agrafes complexe menaçaient la stabilité de cette corniche,  puisque les agrafes s’étaient feuilletées (2 à 4 cm de plus). La pression que le fer a exercé en prenant du volume, a entraîné un soulèvement des pierres. Certaines agrafes ont été remplacées par des goujons en fibre de verre. Là où certaines pierres ont jusqu’à 1,5 m de queue pour s’ancrer dans la maçonnerie de la façade, celles des angles n’en possèdent pas, ce qui rendu la tache d’autant plus délicate.

Vitry-le-francois (51) collégiale Notre-Dame de l'AssomptionLa directrice de l’agence de Paris, Élise Quentin, a ensuite pris la parole pour détailler la restauration des chapelles intérieures. Un badigeon noir a pu être remis au jour et restauré. Les éléments sculptés manquants ont été restitués et regoujonnés avec de la fibre de verre. Quant aux boiseries, elles ont pu être restituées en dupliquant un panneau subsistant.

Concernant la suite des travaux, le poste le plus urgent est la restauration du bas-côté nord, avec la mise en place d’un plan d’entretien, ainsi que la restauration de la chapelle Sainte-Geneviève.